A quelles conditions, le masque peut-il être retiré temporairement dans les lieux clos ?

Vous êtes ici :
Retour à la FAQ

A quelles conditions, le masque peut-il être retiré temporairement dans les lieux clos ?

Le port du masque grand public est obligatoire, au sein des entreprises, dans les lieux collectifs clos.

Il est possible de retirer temporairement son masque à certains moments dans la journée, dès lors qu’un certain nombre de mesures sont prises.

Pour que les salariés puissent retirer temporairement leur masque, l’entreprise doit :

  • mettre en oeuvre des mesures de protection complémentaires qui dépendent du taux de circulation du virus sur son département,
  • formaliser les conditions du retrait,
  • établir les mesures en échangeant avec les représentants du personnel
  • et informer les collaborateurs.

Les adaptations sont organisées par les entreprises

Des adaptations à ce principe général pourront être organisées par les entreprises pour répondre aux spécificités de certaines activités ou secteurs professionnels :

  • après avoir mené une analyse des risques de transmission du SARS-CoV-2 et des dispositifs de prévention à mettre en œuvre.
  • Elles font l’objet d’échanges avec les personnels ou leurs représentants, afin de répondre à la nécessité d’informer et de s’informer pour suivre régulièrement l’application, les difficultés et les adaptations au sein de l’entreprise et des collectifs de travail.

En fonction du niveau de circulation du virus

Le protocole national définit les mesures nécessaires à mettre en oeuvre pour permettre de retirer temporairement le masque. Ces modalités diffèrent en fonction du niveau de circulation du virus :

  • Niveau de référence : départements où l’état d’urgence sanitaire (EUS) est déclaré
  • Niveau 1 : départements déclarés par les pouvoirs publics zone de circulation active du virus, notamment en raison d’un taux d’incidence supérieur à 50 (pour 100 000 habitants sur les 7 derniers jours )
  • Niveau 2 : départements où le taux d’incidence se situe entre 11 et 50 (pour 100 000 habitants sur les 7 derniers jours )
  • Niveau 3 : départements où le taux d’incidence est inférieur ou égal à 10 (pour 100 000 habitants sur les 7 derniers jours )

 

Pour connaître le taux d’incidence de votre département,
survoler la carte avec votre souris
 

Mesures à mettre en oeuvre

 

Faites vous conseiller par votre service de santé au travail

Précédent En résumé, quelles sont les mesures d’hygiène et prévention à mettre en place ?
Sommaire