Chaque employeur a l’obligation d’organiser le suivi de la santé de ses salariés.
En adhérant à un service de santé au travail, l’entreprise répond à cette obligation et mutualise les moyens avec les autres entreprises adhérentes.

  Le service de santé au travail mène différentes actions pour prévenir l’altération de la santé des salariés

L’employeur, les salariés et leurs représentants bénéficient au travers de cette adhésion des services suivants :

Le service de santé au travail conseille l’employeur, le salarié et leurs représentants en matière de prévention des risques professionnels et d’amélioration des conditions de travail.

  • Il met à disposition des guides, fiches pratiques, dépliants, affiches, e-learning qui sont accessibles sur son site internet.
  • Les professionnels de santé délivrent des conseils lors des visites d’information et de prévention et lors des examens médicaux.
  • L’équipe pluridisciplinaire délivre des conseils lors de l’établissement de la fiche d’entreprise, de sensibilisations, d’actions en entreprise…

Pour chaque problématique de risque professionnel et de santé au travail, l’équipe pluridisciplinaire, coordonnée par le médecin du travail, peut accompagner l’entreprise :

  • Aménagements de postes, analyse des situations de travail, aide à la conception des lieux de travail,
  • Repérage et évaluation des risques professionnels, aide à la réalisation du document unique et à la mise en place des plans d’action,
  • Actions sur des risques particuliers tels que le risque chimique, les troubles musculo-squelettiques, le risque routier, les risques psychosociaux…

Ce suivi, assuré par des professionnels de santé au travail (médecin, infirmiers, médecins collaborateurs et internes en médecine du travail), est adapté à l’état de santé de chaque salarié et aux risques professionnels auquel il est exposé. Le suivi de la santé est organisé au travers des :

  • visites d’information et de prévention : effectuées au moment de l’embauche des salariés puis périodiquement. Pour certaines catégories de salariés, des visites médicales d’aptitude sont organisées.
  • visites à la demande du salarié, de l’employeur ou du médecin du travail,
  • visites à l’occasion d’une reprise de travail après un arrêt ou en vue de préparer le retour au travail.

Les données récoltées par le service de santé au travail participent à la veille sanitaire et permettent de cibler les actions de prévention des risques professionnels. Soumis au secret médical, seuls les professionnels de santé ont accès aux données médicales des salariés qu’ils suivent.

  Les services de santé au travail sont des associations de Loi 1901

  • administrées par un Conseil d’Administration paritaire dont le Président est élu parmi les représentants des employeurs,
  • contrôlées par une Commission de Contrôle composée pour un tiers de représentants des employeurs et  pour deux tiers de représentants des salariés. Son président est élu parmi les représentants des salariés.